La trahison des corps

La trahison des corps

Roman paru le 23 septembre 2015, chez Stanké

« Alors que je resserrais mon foulard autour de mon cou, mes anticorps déposaient les armes. Moi, je me sentais vivante. Les feuilles tournaient au rouge, au jaune et à l’orangé. Certaines tombaient sous les bourrasques. D’autres, plus frêles, n’avaient besoin que d’une légère brise. Comme moi. Mais je ne le savais pas. »

Camille souffre d’un cancer incurable progressant très rapidement. Quelques mois après le diagnostic, elle décide de mourir.

Durant sa dernière journée, elle revient sur les événements qui ont fait éclater la famille qu’elle formait avec son mari et sa fille et réfléchit à son émancipation, après avoir longtemps cherché à taire ses différences. Elle redécouvre le début de sa vraie vie, si proche de la fin.

Acheter maintenant 

Ils en ont parlé dans les médias

  • Le choix de la rédaction du journal Métro, le 9 février 2016
  • « Une écriture sensible« , chronique livres à Salut, Bonjour weekend, chronique de Nathalie Roy.
  • « Tout aussi entière, Stéphanie Deslauriers parle de l’écriture comme d’un besoin vital. », Entrevue réalisée par Samuel Larochelle, pour le Fugue, décembre 2015
  • « Un récit poignant, rédigé entre fiction et réalité. Entre ce que le cœur possède d’authentique et la défaite des corps rongés peut-être par d’anciennes blessures inguérissables. », écrit Dominique Blondeau.
  • « Le coup de maitre de Stéphanie Deslauriers est de ne pas nous faire verser des larmes à la fin, mais tout au long du récit. Quand Camille décide de partir, le lecteur comprend et est prêt. », peut-on lire sur le site Le Fil Rouge.
  • « Ce roman est une histoire magnifique », écrit Julie-Anne Savard, sur son blogue Books and Cappuccino.
  • « Un livre qui fait réfléchir sur la vie », selon Marie Josée Turgeon, sur son blogue aufildespages.ca .
  • « Vous devez lire ce livre », selon Hélène-Lise Trudeau, dans le TV Hebdo.

    Des mots qui ont du punch

    Des mots qui ont du punch

  • « La trahison des corps est une ode à la vie, à la nécessité de reprendre le pouvoir sur sa vie et de la mener telle qu’on l’entend. », affirme Yannick Ollassa, sur son blogue Livresquement Boulimique.
  • « Une lecture touchante, bouleversante », nomme Amélie Boivin-Handfield, lors de son émission Samedi de lire du 10 octobre 2015.
  • « Ce livre est vraiment à lire et à offrir. Merci à Stéphanie Deslauriers d’avoir osé reprendre un thème maintes fois divulgué dans le domaine littéraire, mais d’une manière toute singulière, tendre, réconciliante avec la vie, avec la mort. J’en suis bouleversée. », Élizabeth Bigras-Ouimet, pour Les Méconnus
  • « Une écriture fluide (…). Une fois le livre entamé, il est difficile de le mettre de côté », Pierre Turbis, sur les ondes du 103.3FM à l’émission De bonheur le matin.
  • « Un livre lumineux(…). Voilà la force de Stéphanie Deslauriers : une écriture simple et intimiste. », dit Claudine lors de sa chronique culturelle à l’émission de radio Épilogue.
  • « Un livre comme un hommage à la vie triomphante toujours et encore, malgré tout, malgré la fin ultime, inéluctable », écrit Christiane Dubreuil, sur info-culture.biz.

Les lecteurs en parlent

merciMelissa

Un livre qui voyage avec ses lecteurs

Un livre qui voyage avec ses lecteurs

Une belle visibilité en librairie pour La trahison des corps

De bons mots pour La trahison des corps

De bons mots pour La trahison des corps

De bons mots pour La trahison des corps

Une lecture touchante pour Marie Eve Gosemick, également auteure chez Stanké

Une lecture touchante pour Marie Eve Gosemick, également auteure chez Stanké

Des mots doux d'une auteure dont je suis fan : Annie Loiselle

Des mots doux d’une auteure dont je suis fan : Annie Loiselle

Geneviève Cadieux, auteure et responsable en bibliothèque

Geneviève Cadieux, auteure et responsable en bibliothèque

Lecteurs, blogueurs et animateurs en parlent

Lecteurs, blogueurs et animateurs en parlent

image image

merciMelissa

merciMelissa

merciMelissa

comment

roman bernard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s