Le bilan 2015 et les espoirs pour 2016 de… Kharoll-Ann Souffrant

Par Kharoll-Ann Souffrant.

Une chose est sure, l’année 2015 aura été pour moi riche en rebondissements et en surprises. Je me suis retrouvée à de nombreuses reprises en dehors de ma zone de confort à faire des choses dont je ne me serais jamais crue capable de faire. Néanmoins, j’en suis sortie grandie et je suis fière de ne pas avoir fui devant l’inconnu qui me faisait d’emblée, je dois l’avouer, très peur. Mais voici une sélection de ce qui a été le plus marquant pour moi cette année.

  • TEDxQuébec 2015
Crédit photo : Daniel Lévesque

Crédit photo : Daniel Lévesque

Le 1er décembre dernier, j’ai présenté à Québec – en pleine fin de session universitaire – une conférence TED intitulée « Le rétablissement en santé mentale, c’est possible ! » dans laquelle je parle de mon parcours de rétablissement en santé mentale, mais en appuyant mes propos par des chercheurs qui ont étudié cette question. J’avais soumis une idée de conférence au mois de mai, puis, j’ai été convoquée en audition le mois suivant et j’ai su en juin que j’avais été choisie. La conférence sera en ligne dans le courant du mois de janvier sur le site web de TEDxQuébec.

  • La pétition « Alcool consentement »

Au mois de mars, j’ai fait la rencontre de trois autres jeunes femmes à un camp de formation féministe. Ensemble, nous avons lancé une pétition sur le site web de l’Assemblée nationale du Québec qui visait à sensibiliser le grand public à la notion de consentemnet sexuel dans un contexte de consommation d’alcool. La pétition a récolté près de 1000 signatures en format papier et web. Elle a été marrainée par la députée Manon Massé de Québec solidaire et a été endossée par le CALACS Agression Estrie. Cette pétition nous a menée à faire de nombreuses entrevues dans des médias écrits, webs, radios et télés, autant en anglais qu’en français. D’ailleurs, Mélanie Lemay, l’une des co-instigatrices, s’est d’ailleurs valu cette année l’un des quarante prix hommage pour le 40e anniversaire de la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. (et je suis si fière d’elle !) Nous nous sommes entretenues avec le gouvernement du Québec, plus précisément, avec le Secrétariat à la Condition féminine au sujet de la pétition et nous en connaîtrons les suites, au cours des prochains mois. À suivre !

  • Ma sélection au sommet de Jack.org

Ne lésinant pas sur mes efforts, j’ai décidé de devenir conférencière pour l’organisme                 canadien Jack.org. J’ai également appris plus tôt cet automne que j’avais été sélectionnée parmi plus de 820 candidatures pour aller rejoindre 199 autres jeunes de partout au Canada au sommet qui aura lieu en mars 2016 à Toronto. J’ai mené une campagne de levée de fonds pour laquelle j’ai déjà dépassé mon objectif. Cependant, je compte en 2016 continuer de collecter des fonds puisqu’ils font directement à l’événement et contribuent à la réussite de celui-ci.

Mes espoirs pour 2016 ?

Oui, des espoirs, j’en ai toujours et il en faut ! C’était une très belle année. Pour 2016, au plan professionnel, je souhaite continuer de vivre de belles surprises qui me poussent à me surpasser et à donner le meilleur de moi-même. Au plan personnel, je me souhaite de continuer à faire de belles rencontres avec les gens autour de moi et de continuer de développer les liens avec toutes les nouvelles personnes qui sont entrées dans ma vie et que j’apprécie déjà beaucoup. Je me souhaite de continuer à gagner en force et en sérénité. Au plan scolaire, après un DEC en Intervention en délinquance et le fait que je sois rendue à la moitié de mon baccalauréat en travail social, je souhaite compléter un diplôme de 2e cycle, soit une maîtrise en travail social. J’ai déjà mon sujet de recherche ainsi qu’une enseignante qui aimerait diriger mon mémoire. J’espère être acceptée lorsque j’enverrai ma demande d’admission à l’automne 2016.

Je vous souhaite à tous beaucoup d’amour, de bonheur et de réussites. Ce sont parfois les rêves les plus fous qui se réalisent. Il ne faut pas avoir peur d’oser ! Et je sais que je n’aurais pas été capable d’oser si ça n’avait pas été du support de toutes ces personnes (amis, famille, enseignants, etc.). Je ne vous remercierai jamais assez de croire en moi.

Bonne année 2016 !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s