On ne tue pas par amour

Par Caroline Charpentier.

«Il est inconcevable qu’un père aimant et attentionné comme Guy Turcotte ait pu tuer ses enfants – sauf s’il souffrait d’une maladie mentale, a fait valoir le procureur principal de l’accusé, jeudi, au troisième jour de sa plaidoirie.» Cette phrase copier-coller d’un média.

C’est quoi ça?! Je connais très bien le domaine de la santé mentale pour y travailler depuis longtemps comme psychoéducatrice. Le trouble d’adaptation ne figure pas dans les troubles de santé mentale qui pourraient amener quelqu’un à tuer. En d’autres termes, c’est comme si on disait que monsieur prenait des analgésiques pour un rhume et donc, qu’il n’était pas conscient de ses actes lors de l’événement. SVP.  L’exemple semble peut être exagéré pour certains mais, pour bien connaître ce qu’est un trouble d’adaptation, ma comparaison n’est pas si loufoque. Même, pour appuyer mes dires (car certains pourraient remettre en question mes propos), Dre Marie-Ève Cotton écrivait dans la Presse+: «Si l’un de mes étudiants affirmait qu’un diagnostic de trouble d’adaptation peut altérer le jugement de quelqu’un au point de le rendre non responsable de ses actes, je le recalerais sur-le-champ. Mais trouble mental ou non, rien dans ce diagnostic ne peut conduire à une altération du jugement au point de ne plus distinguer le bien du mal». Bon, au moment où j’écris ces lignes ont apprend qu’il est reconnu coupable pour meurtre non prémédité; bon, c’est mieux que non coupable mais…

On utilise le mot amour pour une explication bien loufoque à mon goût. Je ne comprends pas qu’on utilise encore ce mot pour un million de raisons? Justement si on aime quelqu’un, on ne devrait pas le blesser de cette façon. Jamais (je dis rarement jamais mais là, j’ai le droit!).

Amour

 

Par amour, je vais faire un câlin.

Par amour, je vais rire à en pleurer.

Par amour, je vais mettre mes limites.

Par amour, je vais me reposer.

Par amour, je vais être authentique et sincère.

Par amour, je vais m’amuser.

Par amour, je vais faire une activité.

Par amour, je vais aller en voyage.

Par amour, je vais apprendre une nouvelle langue.

Par amour, je vais mettre mes limites.

Par amour, je vais dire non.

Par amour, je vais protéger.

Par amour, je vais rassurer et encourager.

Par amour, je vais être en colère, je vais me fâcher, je vais pleurer, je vais monter le ton de ma voix, je vais être plus directive, je vais être distante… Oui par amour, ça peut arriver qu’on agisse ainsi puisqu’on est déçu, triste, désemparé, ébranlé.

Mais si par amour, je deviens méchante dans mes propos, je blesse verbalement ou physiquement, il y a peut-être lieu que je me questionne sur ma relation. Elle s’enligne peut être plus pour être toxique que d’être de l’amour.

Non, on ne tue pas quelqu’un parce qu’on l’aime trop. Non, désolée mais ce n’est pas acceptable comme raison.

Aimer quelqu’un peut faire très mal, je suis d’accord, mais pas se finir par une conclusion aussi tragique que toi, Guy Turcotte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s