Prenez soin de vous

Par Annie Murphy.

Vendredi 13 au matin, Plateau Mont-Royal.

Quelques heures avant que l’horreur de cette journée frappe chez nos cousins français, je m’arrêtais pour prendre un latté dans un café.

Je regardais le barista préparer mon café comme s’il tenait entre ses mains un joyau inestimable à manipuler avec soin. Je me sentais spéciale de voir qu’on accordait autant de soins à mon futur breuvage. Quand il me l’a tendu quelques instants plus tard, le jeune barista tout souriant m’a dit : « Et voilà, merci. Prenez soin de vous. »

Ça m’a pris par surprise. Je n’ai pas trop su quoi répondre outre un merci timide avant de retourner dans la grisaille humide du petit matin. 12244076_10153317649032428_704319565_n

Sans trop savoir pourquoi, ça m’a émue. « Prenez soin de vous »… Nous sommes habitués aux classiques « Merci, bonne journée » et y accordons que très peu d’attention, mais le « prenez soin de vous », a occupé mon esprit le temps de philosopher quelques minutes.

Ça m’a fait réaliser à quel point les « Salut, ça va? » et les « Bonne journée » sont devenus des mots qu’on dit mécaniquement, sans trop y réfléchir ni vraiment les peser. Tellement qu’on ne les remarque plus; pas plus quand nous les disons nous-mêmes.

Est-ce que le jeune barista a également développé un automatisme avec son « prenez soin de vous »? Le lance-t-il machinalement sans même y réfléchir? Quoiqu’il en soit, il ne doit que très rarement laisser les gens indifférents.

Tout ça m’a donné envie de porter une attention plus particulière aux mots que j’emploie. Non pas que je crois en utiliser des mauvais, mais plutôt que je ne pense pas les ressentir vraiment la majorité du temps où je les dis.

Par coïncidence, quelques instants plus tard, un itinérant me demandait de la monnaie. Devant la foule sur Mont-Royal qui ignorait ses demandes, je lui ai lancé un sourire et un senti « Bonne journée ». L’homme m’a fait un grand sourire avant de me dire « Passez une belle fin de semaine, mademoiselle ».  Ça m’a fait chaud au cœur, vraiment.

Quelques secondes plus tard, un homme marchait sur le trottoir près de moi et s’est  fait dépasser par une jeune femme. Arrivée à sa hauteur, l’homme lui a lancé un respectueux  « Bonjour ». La fille est passée tout droit et l’a ignoré. Ça m’a fâchée. L’homme avait été plus que poli, non insistant, ni déplacé. Un simple bonjour sympathique. Dans quel monde nous vivons si nous ne pouvons même plus répondre aux bonjours, ne serait-ce que d’un sourire?

mafaldaJ’ai envie de vivre dans une société où on peut se dire bonjour, où on peut se sourire et se souhaiter bonne journée de façon sentie. Un monde où on peut faire la journée de quelqu’un en lui disant « prenez soin de vous ».

Pendant que les kalachnikovs et kamikazes détruisaient tout de l’autre côté de l’océan, je prenais soin de moi…La chance que j’ai.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s