Le ventre vide

J’ai été enceinte 12 semaines.

Je ne le suis plus, et ce n’est pas par choix.

Bébé était trop faible et avait des malformations qui ont fait en sorte qu’il n’a pas survécu. Mais il n’a pas voulu sortir par lui-même non plus.

Nous l’avons appris le jour de l’échographie, alors que nous étions excités comme des puces à l’idée de voir enfin ce à quoi petit Poulet pouvait bien ressembler. Et c’est à ce moment qu’on a appris la mauvaise nouvelle. Le choc. Mais de cela, je vous en parlerai sur TPL Moms, le blogue auquel je collabore depuis octobre dernier.

Pendant ces 12 petites semaines, déjà, j’ai ressenti une panoplie d’émotions contradictoires, allant de la fierté à la peur, du sentiment de devoir au sentiment que j’allais merder.

Mais surtout, j’avais l’impression que je ne m’appartenais plus. Que je n’étais plus moi. Je ne me reconnaissais plus. Et après 3 mois, je m’ennuyais de moi. À ce moment, je n’arrivais pas à nommer pourquoi ni de quels aspects de moi exactement.fausse-couche

Après quelques jours le ventre vide, je crois savoir.

Durant ces courtes semaines, je me suis privé d’une panoplie de choses, alimentaires principalement. Parce que du fromage au lait cru, c’est pas bon pour le bébé. Ni les sushis et le tartare, ni le café ou le sel en trop grande quantité.

Déjà, je passais en revue mon budget, me disant que je devrais reporter à plus tard mon désir de me consacrer à l’écriture et à mes projets médias.

Je pensais à tel voyage que je voulais faire avec l’amoureux, à concrétiser avant décembre, puisque je serais rendue au 3e trimestre et qu’à ce stade de la grossesse, on ne peut pas prendre l’avion.

Je rentrais très tôt du travail parce que j’étais exténuée. Je n’arrivais tout simplement pas à me concentrer passé midi et je tombais dans un sommeil profond dès que je mettais les pieds à la maison. Je ne profitais donc pas de la présence mon amoureux ni de Poulet; alors qu’ils avaient envie d’aller à la piscine, j’aspirais plutôt à une lonnnngue sieste et des bonbons au gingembre, qui viendraient ENFIN à bout de mes maudits maux de cœur.

Parlant de maux de cœur; je n’arrivais pas à tolérer l’odeur de la cuisson de la viande. Son goût aussi me répugnait.

Et j’étais en colère. Bon sang que j’étais en colère. En colère de ne pas me reconnaitre, d’être fatiguée, d’avoir la nausée sans arrêt, de me sentir irritée, énervée, déconcentrée (j’avais du mal à lire, moi qui passe au travers 2-3 livres par semaine). En colère contre toute cette magie qu’on met autour de la grossesse, à quel point c’est magnifique, que les femmes enceintes ont un glow, une belle peau, de beaux cheveux, des belles courbes.

Moi, j’avais des boutons, des cheveux gras pis c’est pas mal ça.

Je me sentais flouée par les contes de fée, comme lorsque j’étais rentrée de mon bal de finissants de secondaire 5 en me disant : « Sérieux? C’était JUSTE ça? ».

En perdant bébé, j’ai décidé de recommencer à courir. Et J’AI recommencé à courir, longeant le bord de l’eau. J’ai recommencé à contempler la nature, à me dire : « Sti que c’est beau ». J’ai recommencé à magasiner pour MOI (enweye l’automne, je suis prête), à me remettre du vernis à ongles (l’odeur me levait le cœur et je me sentais un peu coupable de mettre ces produits toxiques au bout de mes doigts) et à porter des vêtements que j’avais mis de côté parce qu’ils ne me faisaient plus, parce que le corsage me donnait mal aux seins et des talons hauts (j’avais donc peur que ce soit pas bon pour bébé et ma posture et mon dos et, et, et…).

J’ai recommencé à être moi. Et je me suis promis qu’à la prochaine grossesse, peu importe son issu, j’allais tout faire pour continuer d’être moi.

Dans le même ordre d’idée, voici une vidéo magnifique mettant en vedette Jada Pinkett Smith, qui aborde, avec sa fille, son rôle de mère, les sacrifices y étant associés et la nécessité qu’elle ressent de se prioriser.

Publicités

4 réflexions sur “Le ventre vide

  1. Pingback: 10 grossesses et 2 naissances | Ensemble, maintenant

  2. Pingback: Se planter | Ensemble, maintenant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s