La beauté d’une mère

Par Eve Anabelle Saintonge.

Eve Annabelle Saintonge

Eve Annabelle Saintonge

Pendant ma grossesse, j’ai abusé de Pinterest et de Instagram. Je passais des heures à regarder des photos de mamans avec leur bébé et admirer comment elles étaient belles. Elles avaient perdu leur bedon de femme enceinte (ou « le nid de bébé », comme je l’appel si affectueusement). Leur cheveux étaient parfaits, sans oublier leur peau et leur sourire. Leurs vêtements étaient aux derniers cris de la mode. Et leur bébé? Plus cute que ça, tu meurs! Sans oublier qu’eux aussi étaient parfaits. Bref, pour moi, elles étaient belles et j’osais espérer que je serais comme elles après mon accouchement.

Par contre, la réalité est bien différente. Comme Tatouée Maman[1] l’explique si bien, moi aussi j’ai une bédaine zèbre. En fait, je suis peut-être la grand-mère de toutes les mamans zèbres. J’ai des cicatrices à revendre, j’ai mon nid de bébé, des seins mous, de l’acné et des cernes qui font le tour de la galaxie. Je ne ressemble pas aux belles mamans auxquelles j’espérais tant ressembler.

Mais je me trouve belle. Peut-être avec plus de confiance que jamais auparavant.

Car j’ai compris une chose : la beauté d’une mère va au-delà des standards des mannequins. Une mère est belle lorsqu’elle a confiance en elle, lorsqu’elle reconnait ses compétences et le bien qu’elle apporte à son enfant.

Une mère est belle lorsqu’elle accepte que chaque corps porte son histoire différemment et que son histoire est le fruit de plusieurs miracles.

Une mère est belle lorsqu’elle combat ses baby blues et sa dépression postpartum; elle est une guerrière pour vivre dans l’ici et maintenant.

Une mère est belle lorsqu’elle accepte ses vulnérabilités et les utilise pour aimer davantage.

Une mère est belle lorsqu’elle sacrifie pour donner tendresse et réconfort à son enfant.

Une mère est belle lorsqu’elle se bat pour que son enfant ait accès aux ressources dont il a besoin.

Une mère est belle lorsqu’elle rend les tâches les plus ingrates en baumes pour les autres autour d’elle.

Une mère est belle lorsqu’elle laisse son amour l’envahir.

Une mère est belle lorsqu’elle apprivoise ses peurs et décide de ne pas laisser son passé affecter son attachement avec son enfant.

Une mère est belle puisqu’elle est mère.

J’ai décidé de me trouver belle, puisque je suis mère. Parce que pour ma Rosalie, je suis la plus belle femme. Mais aussi, pour qu’à son tour, elle apprenne à s’aimer et se trouver belle, malgré l’histoire que portera son corps.

[1] Tatouée Maman (7 mars 2014), http://blog.merehelene.com/unemamanzebree/

Publicités

Une réflexion sur “La beauté d’une mère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s