Des nouvelles du lancement :)

Il y a exactement une semaine, j’embarquais dans ma voiture, qui était pleine à craquer de nourriture, de décorations, de jeux pour les enfants et de boîtes de livres. J’allais rejoindre ma grande amie Marie-Michèle au théâtre de l’Esquisse afin que nous préparions la salle pour accueillir les quelques 60 personnes qui allaient être présents à mon second lancement. marie et moi

Surprise ! Mon éditrice, Jacinthe, était descendue expressément de Québec pour se joindre à nous.

Déjà, vers 16h30, les premiers lecteurs se pointaient le bout du nez. J’ai pu prendre le temps de discuter avec eux, avant d’aller m’installer à ma table pour les deux prochaines heures afin de rencontrer amis, collègues, amis Facebook ainsi que ma famille.

La soirée s’est déroulée tellement rapidement. Le temps de cligner les yeux et j’avais déjà salué mes amies d’enfance, mes amis auteurs, d’anciens collègues et étudiants, Monsieur Germais Duclos, auteur et psychoéducateur s’étant intéressé au concept de l’estime de soi bien avant moi, les membres de ma famille.

Vous avez été plusieurs à m’écrire suite à cette soirée, afin de me partager votre appréciation de l’ambiance, de l’énergie qui se dégageait, qui circulait allègrement dans le théâtre de l’Esquisse.

signatureMa belle-sœur m’a dit à quel point elle trouvait que j’étais bien entourée. Et elle a raison. Je suis choyée de vous avoir tous dans ma vie, de loin ou de près. Vous contribuez à qui je suis, à ce que je deviens. Vous confirmez à chaque jour le choix que j’ai fait de me diriger davantage vers l’écriture, ce qui a nécessité des réajustements au plan de mon horaire et de ma vie professionnelle.

D’ailleurs, hier après-midi, j’allais dans les bureaux de Librex pour la tout première fois, moi qui rêvais de m’y rendre depuis un an et demi, déjà, alors que Johanne Guay, VP de cette maison d’éditions, m’avait écrit après avoir zieuté mon blogue afin de me proposer de nous rencontrer.

Librex

J’y ai donc signé mon premier contrat de littérature grand public ! Mon roman paraitra à l’automne 2014 et fera partie de la collection Stanké. J’ai franchement vraiment hâte de vous présenter le fruit de mon travail. Car le travail d’auteur s’échelonne parfois sur de longues années. Dans mon cas, ça fait 7 ans que je travaille sur ce projet.

Un merci sincère à Johanne Guay de m’avoir tendu une perche, à Lison Lescarbeau d’avoir cru en moi et de m’avoir poussée, à Romy Snauwaert pour les commentaires constructifs, à Marie-Ève Gélinas qui sera mon éditrice (et nous avons la même date de fête…et vous savez à quel point je CAPOTE sur ma fête !), à Marie Potvin et Kim Thùy pour les coups de pied au derrière quand je perdais espoir, à Geneviève Chénard de m’avoir lue à maintes reprises, à Yannick Ollassa, consoeur littéraire, à Nathalie Roy pour ses conseils et son enthousiasme contagieux, à mon amoureux et mes amies pour leur soutien constant, puissant, réconfortant. Merci à tous ceux qui ont fait et font partie de ma vie ; vous m’inspirez !

-Stéphanie Deslauriers

Publicités

2 réflexions sur “Des nouvelles du lancement :)

  1. Quelquefois fois perdu dans la « virtualité » de la toile ou de Facebook, il me vient ce doute du flou de l’irréalité numérique…cela va tellement vite, une info, un « j’aime » ou un « partage » chassant le précèdent.

    Et puis il y a ces beaux articles, ces moments de partage, de découverte. Le plaisir de lire en famille le livre de Stéphanie « laisse moi t’expliquer l’autisme », le plaisir de le faire découvrir a des amis ou des éducateurs ici, a Nice. Bref, du réel, du concret.

    Et enfin ce « Merci » de Stéphanie pour ses proches, ses soutiens. De l’humilité, de la gentillesse, de la disponibilité….

    Merci a toi Stéphanie et félicitations pour le contrat, nous avons hâte de découvrir ton roman !!!

    une petite question pour finir sur une note d’humour connaissez vous cette citation de l’écrivain Geoffrey Cotterell :

    « En Amérique, seuls les écrivains qui ont du succès sont importants, en France, tous les écrivains sont importants, en Angleterre, aucun n’est important, en Australie, vous devez expliquer ce qu’est un écrivain.  » …et au Québec, qu’en est il ?

    • Wow! Quel beau message, Laurent.

      Je suis tellement heureuse de savoir que « Laisse-moi t’expliquer l’autisme » voyage, s’installe dans le quotidien des gens, permet de se lover sous les couvertures tièdes avant le dodo en famille afin de lire, d’apprendre, de partager…

      Au Québec, on se questionne sur la distinction entre un « écrivain » et un « auteur » et on tend à trouver prétentieux que quelqu’un s’autoproclame « écrivain »…même si c’est ce qu’il est ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s