L’intimidation, c’est l’affaire de tous. Même de Guillaume.

Guillaume est un adulte de 25 ans qui, comme moi, est très sensibilisé au sujet de l’intimidation.
Par ailleurs, il s’est impliqué dans le contexte de la fondation Jasmin Roy.
Il reste à l’affût des mouvements qui débutent à propos des sujets qui l’interpellent comme l’intimidation et la violence faite aux enfants.
Il a mille et un projets, peut-être même mille et deux. Il réussit à motiver les gens autour de lui, à solliciter les individus qui partagent des passions communes. C’est qu’il fait ses recherches, Guillaume! Et ses devoirs aussi. Il relance, persiste, redonne signe de vie, n’hésite pas à foncer, à poser des questions, à repartir avec des réponses.
Il a ce que peu détiennent : la passion, l’espoir, la détermination.
J’ai eu le privilège d’être témoin, via des échanges de courriels et un appel téléphonique, de cette passion, de cet espoir, de cette détermination. En fait, c’est que Guillaume, suite à mon passage à J.E., m’a retracée et m’a contactée pour me manifester son appréciation de mon témoignage et pour me parler avec intensité de ce qu’il avait ressenti en voyant ce que les victimes vivent. Puis, il m’a joint un poème qu’il a composé, puis récité pour la fondation Jasmin Roy.
Ah oui! Guillaume est Asperger. Mais il est surtout un jeune homme, un passionné, un intense, un mobilisé, un être humain. Avec un diagnostic d’Asperger.

Depuis le début des classes, tu as un très étrange comportement

Tu as un problème immense mais tu n’en parles pas ouvertement

Et ce que tu vis, je sais que c’est pour toi difficile et bien souffrant

Alors aujourd’hui, dévoile la vérité, arrête de garder ça en dedans

Cette année, tu n’as pas énormément d’amis, tout va mal pour toi

Aux récréations, tu es dans ton petit coin, dans un sombre endroit

Personne ne va te voir, les gens t’oublient et te dévisagent parfois

Et vers l’heure du dîner, tu restes tout seul, c’est loin d’être la joie

Quand tu approches de ton casier, tu entends insultes et niaiseries

Beaucoup de jeunes se joignent ensemble, ils t’embêtent et rient

Tu souffres en silence souvent et tu dors extrêmement mal la nuit

Car pour toi, retourner à l’école le lendemain est un très gros défi

Tu as essayé à maintes reprises de parler avec ceux qui t’achalent

En leur disant assez souvent qu’ils font preuve de violence verbale

Mais pour eux, blesser les autres est une chose comique et normale

Tellement qu’ils continuent à t’effrayer, à rire de toi et te faire mal

Tôt ou tard, tu devras prendre une assez grande et pénible décision

Celle de raconter à tes professeurs que tu es victime d’intimidation

Alors te vider le cœur le plus rapidement possible serait la solution

Si tu souhaites un jour te débarrasser de cette désagréable situation

N’hésite jamais de demander au directeur de ton école d’intervenir

Si les jeunes ne cessent pas et que tu veux véritablement t’en sortir

Alors essaie, reste très courageux et je te promets que tu vas réussir

Et après, tu pourras enfin retrouver la confiance en toi et le sourire

En conclusion, marche la tête haute même quand tu te fais insulter

Dans ton entourage, bien des gens t’estiment, cours vite les trouver

Et pour plaire aux autres, reste aimable, conserve toutes tes qualités

Mais si quelqu’un rit de toi, reste poli mais n’hésite pas à t’affirmer

Guillaume Bertrand

Publicités

8 réflexions sur “L’intimidation, c’est l’affaire de tous. Même de Guillaume.

  1. Quel beau poème… C’est tellement vrai. Le problème de l’intimidation, du racket … renferme la victime sur elle-même et la fait culpabiliser de ne pas être capable de se défendre. S’en suit une perte de confiance et une terrible dévalorisation de sa personne pouvant déboucher sur une issue dramatique. C’est un réel problème…
    De toutes façons, il n’y a rien de pire qu’un enfant malheureux…

  2. Merci infiniment Stéphanie Deslauriers. Tu as une très belle plume toi aussi et un très bon français au téléphone et dans la vie de tous les jours. Je t’aime beaucoup! Merci d’avoir mis le poème sur ton site WordPress et également de croire en ce que je fais!!!! Merci à ceux et celles qui aimeront et commenteront s’ils le veulent.
    Guillaume Bertrand

  3. Beau poème Guillaume, tu peux être fier de toi !! Ta détermination et ta passion feront en sorte que tu réussiras à faire avancer les choses. Bravo :-)

  4. Wow Guillaume j’ai mis du temps a venir lire ton poème !! Peut-etre car j’avais peur encore!!! Je suis très fragile a la méchanceté des jeunes !! J’ai d’ailleurs du intervenir avec ma plus jeune qui « niaisais » une petite fille a l’école et maintenant elle sont amies, Guillaume il faut beaucoup de courage pour affronté la vie ainsi je suis très fiere de toi !!!!

    • Bonsoir Vicky, aucun problème, je comprends cela! En aucun cas vous ne devez vous excuser, vous m’avez fourni une très belle réponse et je suis très chanceux d’avoir ainsi vos commentaires. Tant mieux si vous avez pu apprécier mon texte et pour ce qui est de votre fille, je vous permets de lui en faire la lecture, dès que ça sera possible pour vous. Bravo Vicky aussi à vous et merci d’avoir laissé une note concernant ce poème. xxxxx
      Guillaume Bertrand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s